Logo-Retour Accueil
Plan du site
Accueil Découvrir Pratique Boutique 
 
19 - Cathédrale Saint Jean et la Part Dieu40 - Le Village médiéval5 - tourisme sur la Saone45 - Pont sur la Saône14 - Basilique de Fourvière, de dos

 

Pratique

Découvrir

Boutique

Chambres d'hôtes Lyon
Sélection de chambres d'hotes / bed & breakfast à Lyon
En savoir plus
Pub
Pizz'Délice :
cuites au feu de bois, livraison de pizzas sur Lyon En savoir plus
Recherche



 

Actualités
Agenda 2017
<< Novembre >>
L
M
M
J
V
S
D
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
Agenda semaine
Agenda du mois

 

La cathédrale Saint Jean             

 

C'est le bâtiment religieux majeur de la ville


Commencée au XIIème siècle, la Cathédrale St Jean, appelée aussi Primatiale St Jean (siège du primat des Gaules), est un édifice gothique élevé à partir d'une abside romane. Sa construction s'étale de 1180 à 1440.
La Cathédrale St Jean est dotée d'un plan basilical qui comporte une nef de 32 mètres de haut, deux bas côtés (bordés de chapelles), un choeur, une abside et un transept. Ses dimensions sont de 79m de long sur 26m de large.
La cathédrale est entourée d'une grande sacristie, d'une petite sacristie, d'un choeur d'hiver et d'une manécanterie. La nef est la partie où se trouvent les fidèles. Avec ses voûtes d'ogives sexpartites qui retombent sur de fines colonnes engagées, elle présente une belle unité gothique.

L'Horloge astronomique
Au transept nord (au fond à gauche), se trouve une horloge astronomique réalisée en 1538 par l'horloger lyonnais Hugues Levet et son ancien maître bâlois N. Lippius . Sa décoration baroque date de sa réparation dans les années 1660.
Elle comprend 3 cadrans : un cadran ovale donnant les minutes, un calendrier perpetuel calculé pour les années 1954 à 2019 et l'astrobale qui donne la position des étoiles sur l'horizon lyonnais.
Sur le dôme supérieur de l'horlorge, retentit à un rythme régulier une sonnerie de l'hymne à St Jean-Baptiste, avec chant du coq et jeu d' automates, représentant l'annonciation.


Les vitraux
Datant du début du XIIIème siècle, ils garnissent les fenêtres basses du choeur. Les médaillons de la fenêtre centrale, consacrés à la Rédemption, sont les plus remarquables. Les vitraux des fenêtres hautes, très restaurés, montrent des figures de prophètes. Les roses du transept et la grande rosace de la façade portent des verrières gothiques.

La chapelle des Bourbons
Elle date de la fin du XVème siècle et représente très bien l'architecture gothique avec sa voûte flamboyante d'une remarquable finesse. L'arc est très finement orné de feuille de vigne et de grappes de raisins.
Elle a été édifiée pour recevoir le tombeau du cardinal archevêque Charles de Bourbon (1466-1478) mais celui-ci fut détruit par les troupes du baron des Adrets en 1562.

La façade
Elle fut commencée au début du XIVème siècle par l'Archevêque Pierre de Savoie, mais la rose au centre de la façade, dûe au maître d'oeuvre Jacques de Beaujeu, fut seulement achevée à la fin du XIVème siècle en 1393.
Ses trois portails étaient ornés de statues. Elles ont été détruites pendant la guerre de religion par les troupes du Baron des Adrets. Cependant, les piedroits ont conservé leur remarquable décoration du début du XIVème siècle. Plus de trois cent médaillons forment une suite de scènes historiées :
Portail de gauche :
l'Histoire de Samson, les faits marquants de l'histoire de St Pierre, l'Apocalypse.
Portail central : les Travaux des Douze mois, les signes du Zodiaque, des scènes de la Vie de St Jean - Baptiste, la Genèse.
Portail de droite : la Légende de Théophile, des saints et animaux divers.
Au dessus des portails se trouve un premier étage comportant en son centre la grande rosace avec, à sa gauche, une horloge (1394) et, à droite, 2 niches vides. Le deuxième étage de forme triangulaire se trouvant entre les 2 tours est percé d'une baie gothique et surmonté d'une statue de Dieu le Père.

page précédente

 

Accueil - Découvrir le Vieux Lyon - Informations Pratiques - Contact
©2001-2017 - Vieux-Lyon.com