Logo-Retour Accueil
Plan du site
Accueil Découvrir Pratique Boutique 
 
0 - Traboule25 - Fontaine bleue30 - Montée du Gourguillon3 - Vue de la Tour Rose7 - architecture renaissance

 

Pratique

Découvrir

Boutique

Chambres d'hôtes Lyon
Sélection de chambres d'hotes / bed & breakfast à Lyon
En savoir plus
Pub
Pizz'Délice :
cuites au feu de bois, livraison de pizzas sur Lyon En savoir plus
Recherche



 

Actualités
Agenda 2017
<< Novembre >>
L
M
M
J
V
S
D
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
Agenda semaine
Agenda du mois

Les bugnes             

Pour 8 personnes
Préparation : 30 mn (+ 2 heures pour la levée de la pâte)

Ingrédients :

250 g de farine
50 g de sucre semoule
50 g de beurre
2 oeufs
3 cl de fleur d'oranger
1 pincée de sel
Huile pour la friture

Préparation :

Faire ramollir le beurre.
Dans un saladier, disposer la farine en fontaine, ajoutez le sel, le beurre, les oeufs battus, la fleur d'oranger. Mélanger jusqu'à l'obtention d'une pâte consistante.
Former une boule et laisser reposer 2 heures au moins au frais dans une terrine.

Faites chauffer l'huile.

Etalez la pâte sur une planche en bois farinée sur une épaisseur de 5 mm. Coupez en bandes de 10 cm sur 4 cm. Faites une incision au centre de 5 cm et passez un coin de la bande dans l'incision de sorte à faire un noeud ou laisser tel quel.

Plongez les bugnes dans la friture très chaude (elles doivent remonter rapidement si l'huile est suffisammnent chaude) par petites quantités, les retourner 1 fois jusqu'à ce qu'elles soient blondes à point et les égoutter sur du papier absorbant.

Saupoudrez de sucre glace et servez chaud (ou froid). Les bugnes se conservent bien, rangées froides dans une boîte métallique.

Idée : on peut rajouter du rhum ou 1 c de cognac ou des zestes de citron et d'orange dans la pâte.

Anecdote :
Les bugnes se mangeaient traditionnellement à Lyon le 1er dimanche de Câreme, qui, de là, avait pris le nom de "dimanche des bugnes".
Le mot bugne dans le parler lyonnais s'employait aussi comme une injure : "Va-t-en donc, grande bugne" qui signifiat benêt.

page précédente

Accueil - Découvrir le Vieux Lyon - Informations Pratiques - Contact
©2001-2017 - Vieux-Lyon.com